16-12-2014

Debauve et Gallais
33, Rue Vivienne
75002 PARIS

Debauve et Gallais 33, Rue Vivienne 75002 PARIS

Debauve et Gallais 33, Rue Vivienne 75002 PARIS

Debauve et Gallais 33, Rue Vivienne 75002 PARIS

La façade Louis XVI de ce temple de la douceur parisienne, sombre et tressée d'or, s'ouvre sur la rue Vivienne depuis la fin du XIXe siècle. Ses vitrines tentatrices, coiffées par deux éventails, rappellent aux initiés celles de la boutique Debauve & Gallais (deux pharmaciens-chocolatiers) originelle, pensée rue des Saints-Pères par les architectes de Napoléon en 1819. Derrière elles, dressés pour troubler les pupilles avant les papilles, dorment les palets de ganaches, les pistoles ou les truffes qui, depuis Marie-Antoinette, ont réjoui les bouches les plus nobles (Louis XVII, Louis Philippe ou Charles X) et les esprits les plus fins (Balzac ou Marcel Proust). Et puisque ces chocolats royaux, luxueux dépositaires d'un savoir-plaire bicentenaire, sont privés de palais depuis les dernières heures de la monarchie, laissons-les donc régner sur les nôtres.

The Louis XVI facade of this temple of parisian sweetness, dark and weaved with gold, have been opening to the rue Vivienne since the end of the nineteenth century. Its attractive windows, capped by two fans, remind the initiated the ones on the original Debauve & Gallais shop located rue des Saint-Pères, designed by Napoleon's architects in 1819. Behind them, erected to stir both sight and taste, are laying palet biscuits with ganache, chocolate pistoles and truffles have rejoiced the noblest mouths (Louis XVII, Louis Philippe or Charles X) and the finest minds (Balzac or Marcel Proust) since the time of Marie-Antoinette. And if these royal chocolates, luxurious custodians of a bicentennial savoir-plaire have lost their palaces since the last hours of the monarchy, may they rule our palates instead.

Texte : François Blet
Photo : Cyrille Robin

07-10-2014

NEST
9, RUE VILLEDO
75001 Paris

NEST 9, RUE VILLEDO 75001 Paris

NEST 9, RUE VILLEDO 75001 Paris

NEST 9, RUE VILLEDO 75001 Paris

Ouvert rue Villedo au début de l'année par deux frères et soeurs, la micro-cantine franco-vietnamienne se pose en comptoir fusion, un concept qui vaut à la fois pour sa cuisine et son décor. Tabourets dépareillés, colifichets divers, suspensions-passoires, étagères de petite fortune et cintres apparents : Nest met joliment le bric, le broc et le chic au service d'une carte aussi composite et maitrisée. Les antennes plantées dans l'air du temps, le chef prépare à découvert smoothies au beurre de cacahuète, jus bio et incontournables burgers vietnamiens aux cinq parfums, dans une salle qui hésite sciemment entre l'échoppe tokyoïte et le détournement kitsch made in Brooklyn. Soit un nid où l'on vous conseille de reposer brièvement vos ailes et vos papilles fatiguées au plus vite.

Opened in the beginning of this year on the rue Villedo by a brother and a sister, the french-vietnamese micro canteen poses as a fusion comptoir, a concept that suits both its cuisine and its decor. Mix and match stools, miscellaneous knick-knacks, hanging colanders, jumbled up shelves and exposed hangers : Nest nicely puts any old thing at the service of an equally composite and mastered menu. In the open, the chef fashionably prepares peanut butter smoothies, organic juices and inevitable five flavored vietnamese burgers, in a room that consciously hesitates between the Tokyoite booth and the made in Brooklyn kitsch diversion. That is to say a nest where we recommend that you briefly rest your wings and your worn out tastebuds, as soon as you can.

Texte : François Blet

Photo : Cyrille Robin

 

13-06-2014

Juice It
8, rue la vrillière
75001 PARIS

Juice It8, rue la vrillière75001 PARIS

Juice It8, rue la vrillière75001 PARIS

Juice It8, rue la vrillière75001 PARIS

Le premier juice bar parisien, ouvert il y a peu sous l'impulsion de Charlotte Rouah et Rashid Rivani (également responsable de son architecture intérieure), a des allures de jungle chic : partout, les fruits s'amoncellent, des lianes épineuses courent sur les murs, un nid de brindilles électriques conçu par l'artiste Pierre-Emmanuel encercle le nom de l'endroit, et même le carrelage dessine des oiseaux circonflexes.

Les pionniers parisiens de la detox végétale, inspirés par un concept américain, y pressent à froid du cèleri, des pommes ou du kiwi bio, et boutent les impuretés hors des corps citadins à grands renforts d'élixirs aussi savoureux que réparateurs. C'est donc là, à quelques encablures de la Place des Victoires, qu'on se rince l'œil et l'organisme dans un même l'élan, séduit par les vertus des cocktails - parfaitement indiqués pour une décontamination express ou une cure de longue haleine – et l'élégance du décor, naturelle à plus d'un titre.

The first parisian juice bar, recently opened by Charlotte Rouah and Rashid Rivant (who were also responsible for its interior design), has the looks of a chic jungle. Fruits piling up everywhere, spiny creepers crawling on the walls, a nest of electrical twigs designed by the artist Pierre-Emmanuel circling around the shop's sign. Even the tilings are drawing circumflex birds.

The parisian pioneers of the vegetal detox, inspired by an american concept are cold-pressing celery, apples or bio kiwi fruits, ousting the impurities out of urban bodies with a great deal of equally tasty and repairing elixirs. A few steps away from the Place des Victoires one can get both a taste and eyeful, seduced by the quality of the cocktails - perfectly advisable for both an express decontamination or a long term cure - and the elegance of the scenery, natural in all respects.

Photo : Cyrille Robin

Texte : François Blet

22-05-2014

café kitsuné
51 Galerie Montpensier,
75001 PARIS

Café kitsuné51 Galerie Montpensier,75001 PARIS

Café kitsuné51 Galerie Montpensier,75001 PARIS

Café kitsuné51 Galerie Montpensier,75001 PARIS

Café kitsuné51 Galerie Montpensier,75001 PARIS

Lumineuse extension de la Maison Kitsuné pensée par Gildas Loaëc et Masaya Kuroki dans les jardins du Palais Royal, ce nouvel astre de la constellation du renard chic prolonge le bon goût de la griffe jusque dans la tasse des flâneurs exigeants.

Décor avisé, clair et délicat, accessoires et compilations maison à portée de main, pâtisseries haut-de-gamme confectionnées chez Noglu, café cueilli au brésil, torréfié à Londres, mais bu à l'italienne au comptoir de marbre : Kitsuné prouve le temps d'une respiration parisienne qu'il vise toujours juste, sans se disperser, sur les fronts finalement complémentaires de l'électro, de la mode et du plaisir éclairé. Encore faut-il avoir, comme c'est le cas ici, le sens de l'équilibre.

Bright expansion of the Maison Kitsuné designed by Gildas Loaëc and Masaya Kuroki and located in the gardens of the Palais Royal, this new star in the stylish fox's constellation extends its good taste into the demanding idler's coffee cups.

In a bright and delicate thoughtful decor are displayed accessories and com pilations of the brand, high-end pastries made by Noglu, coffee harvested in Brazil and roasted in London, sipped the Italian way on a marble counter: Kitsuné proves in the time needed for a Parisian breath that they always aim right, without scattering, on after all complementary fields such as electronic music, fashion and enlightened pleasures, requiring a sense of balance they most definitely have.

Photo : Cyrille Robin

Texte : François Blet

22-01-2014

ART PARTNER
50 rue etienne marcel
75002 PARIS

ART PARTNER 50 rue etienne marcel 75002 PARIS

ART PARTNER 50 rue etienne marcel 75002 PARIS

ART PARTNER 50 rue etienne marcel 75002 PARIS

ART PARTNER 50 rue etienne marcel 75002 PARIS

Bureau de liaison hexagonal de la célèbre agence new-yorkaise Art Partner, AP production pilote depuis une dizaine d'années les missions européennes des photographes maison (Terry Richardson, Mario Sorrenti, David Sims et bien d'autres), dont les travaux s'affichent à la fois dans les magazines continentaux et sur les murs de son QG parisien.

C'est rue Étienne-Marcel que les membres de la prestigieuse antenne-relais ont choisi de défendre les intérêts et les mérites de leur irréprochable constellation. Fidèles au nom de la maison-mère, et soucieux de s'élever à la hauteur de sa réputation, les parquets sombres, les volumes immaculés et les quelques élus mobiliers qui les habillent s'y posent en judicieux partenaires d'une agence qui, à l'instar de ses bureaux de verre, se charge de faire passer la lumière que ses protégés domestiquent.

A liaison office based in France for the famous New York agency Art Partner, AP Production has been running European projects for the company's photographers (Terry Richardson, Mario Sorrenti, David Sims inter alia) - whose work has been displayed both in continental magazines and on the walls of its Parisian headquarters - for almost ten years.

It is in rue Étienne-Marcel that the members of the prestigious liaison satellite have chosen to stand up for the interests and values of their irreproachable constellation. True to the name of their parent company, and conscious of living up to its stellar reputation, the dark parquets, immaculate spaces and stand-out pieces of selected furniture adorning them pose as judicious partners for the agency, which, following the example of its glass offices, ensure the flow of light harnessed by its protégés.

Photo : Cyrille Robin

Texte : François Blet